Mois: octobre 2014

Ištrauka iš tėvo MD Philippe teksto apie šeimą

Publié le Mis à jour le

 

Šeima Dievo žvilgsniu

Dievas būtent per šeimą pamažu atnaujina vyro širdį, tėvo širdį, motinos širdį, sutuoktinio ir sutuoktinės širdį. Skilimas – nuodėmės pasekmė – tarsi įveikiamas visiško atnaujinimo malone. O trys patriarchų šeimos – Abraomas ir Sara, Izaokas ir Rebeka, Jokūbas ir Rachelė – yra pradžia visos Senojo Testamento sandoros, kurią užbaigia Šventoji Šeima: Marija, Juozapas ir Kūdikėlis Jėzus.

Galima sakyti, kad Šventoji Šeima tuo pat metu yra ir didžiojo laukimo užbaigimas, ir Naujosios Sandoros pradžia. Ir šį kartą Dievas panorėjo , kad visa ko atnaujinimo pilnatvė ateitų per šeimą. Ji išsipildo per skaisčiąją Marijos širdį. Mergelės Marijos širdis yra ir Juozapo sutuoktinės širdis, stebuklingai tampanti Dievo Motinos širdimi. Šis atnaujinimas įvykdomas per moterį, kuri pasiekė savo pilnatvę – Marija pasišventė Dievui visa savo esybe, taip pat gyveno ir visišku atsidavimu Juozapui, kaip sutuoktinė savo sutuoktiniui. Šventasis Raštas tai pabrėžia, nes angelas Gabrielius aplankė Mariją būtent kaip Juozapo sužadėtinę1. Marijos ir Juozapo meilė yra nepaprastai jautri, skaidri, tyra, kartu ir labai stipri.

P. Marie-Dominique Philippe, « Meiles gelmese »

1 « Šeštame mėnesyje angelas Gabrielius buvo Dievo pasiųstas į Galilėjos miestą, kuris vadinasi Nazaretas, pas mergelę, sužadėtą su vyru, vardu Juozapas, iš Dovydo namų; o mergelės vardas buvo Marija“ (Lk 1,26-27)

Extrait du livre « Ouvrier de la sagesse » sur Jean Paul II et le p. MD Philippe

Publié le Mis à jour le

Le père MD Philippe et Jean Paul II

Le père Marie-Dominique, avait eu l’occasion de rencontrer, avant son élection au siège de Pierre, le Cardinal Wojtyla. Lors d’un congrès thomiste qui réunissait de nombreux professeurs d’université, ils s’étaient rencontrés et avaient partagé toute l’importance d’une recherche métaphysique en philosophie. Leur amitié s’est donc tout de suite ancrée dans un même amour de la recherche de la vérité.

Les frères du noviciat de notre congrégation, accompagnés du père Marie-Dominique, avaient comme tradition de partir en pèlerinage à Rome pour le mardi de la semaine sainte. Chaque fois, ils avaient la grâce d’assister à la messe de Jean-Paul II. Après la messe, le père Marie-Dominique présentait chaque frère au Saint-Père, et nous assistions alors à un dialogue spontané entre eux. La première question du pape était toujours la suivante : « Père Marie-Dominique, que devient la métaphysique ? Je compte sur vous pour former quelques frères pour enseigner la métaphysique. » C’est dire toute l’attention que le pape portait à cette recherche très ultime en philosophie. Lire la suite »

Extrait d’un livre du p. MD Philippe, Jean-Paul II et la métaphysique

Publié le Mis à jour le

Jean Paul II et la métaphysique

Actuellement, chaque fois que je le vois, le Saint-Père (Jean-Paul II) me demande si la métaphysique se porte bien ! Une fois il m’a même dit : « Père Philippe, avez-vous des successeurs ? » Et deux minutes après : « Mais, Père, où enseigne-t-on encore la métaphysique ? La vraie ? » Et cela m’a beaucoup impressionné : où enseigne-t-on encore la vraie métaphysique ? C’est un des grands soucis du pape, parce qu’il voit bien que toutes les erreurs théologiques d’aujourd’hui proviennent d’un manque de philosophie…

Père Marie-Dominique Philippe, « Les Trois Sagesses » p. 263

Rencontre entre Jean Paul II et le p. MD Philippe, au Sénégal

Publié le Mis à jour le

Au Sénégal en 1992
Au Sénégal en 1992

Rencontre de Jean Paul II avec le p. MD Philippe

au Sénégal

Nous gardons dans notre mémoire le beau souvenir du passage du père Marie Dominique Philippe, notre fondateur, à Poponguine lors de la visite mémorable que fit le pape Jean Paul II au Sénégal.

Je lui avais demandé avec insistance de venir pour cette occasion à Poponguine. Il me semblait important qu’il soit présent la première fois que l’on accueillait un Pape qui venait auprès d’un prieuré tenu par la communauté Saint Jean. Surtout quand on sait comment le Pape Jean Paul II a parcouru le monde en faisant le tour des sanctuaires mariaux, et de plus, une solide amitié fondée sur la recherche de la vérité les unissait depuis Cracovie. Une des intentions de notre Père fondateur lors de la fondation à Poponguine était que l’on puisse donner une théologie mariale à l’Afrique.

Après avoir été accueilli officiellement à la cathédrale de Dakar, le Saint-Père s’est rendu le lendemain à Poponguine afin d’y célébrer une grand-messe. Lire la suite »

Citação de um texto do Pe. MD Philippe sobre a família

Publié le Mis à jour le

A família sob o olhar de Deus

Pela família, Deus, pouco a pouco, retoma o coração do homem, o coração do pai, o coração da mãe, o coração do esposo e o coração da esposa. A ruptura, conseqüência do pecado, será como que ultrapassada por uma graça de renovação e de recomeço total. E as três famílias patriacais: Abraão e Sara, Isaac e Rebeca, Jacó e Raquel, estão na origem de toda essa aliança do Antigo Testamento, que termina com a Sagrada Família: Maria, José e o Menino Jesus. Lire la suite »

Extracto de uno libro del padre MD Philippe sobre la familia

Publié le Mis à jour le

La familia en la mirada de Dios

Es por la familia que Dios, poco a poco, renueva el corazón del hombre, el corazón del padre y el de la madre, el corazón del esposo y el de la esposa. La ruptura, consecuencia del pecado, será superada por una gracia de renovación y de restauración total. Y en las tres familias patriacales, Abraham y Sara, Isaac y Rebeca, Jacob y Raquel, está el origen de esa alianza del Antiguo Testamento que culmima en la Sagrada Familia: María, José y el Niño Jesús. Lire la suite »

Fragment dîntr-o carte a parintelui MD. Philippe despre familie

Publié le Mis à jour le

Privirea lui Dumnezeu asupra familiei

Prin familie, puțin câte puțin, Dumnezeu recâștigă inima omului, inima de tată, inima de mamă, inima de soț, și inima de soție. Rana, consecință a păcatului, va fi într-un fel depășită de harul reînnoirii și al refacerii totale. Cele trei familii patriarhale, Abraham și Sara, Isaac și Rebeca, Iacob și Rahila, se află la originea întregului legământ al Vechiului Testament, care se împlinește cu Sfânta Familie: Maria, Iosif și Pruncul Isus. Lire la suite »