La consécration

Extrait du p MD Philippe: recevoir la parole de Dieu

Publié le Mis à jour le

Recevoir la parole de Dieu

La consécration virginale permet de recevoir la parole de Dieu de telle manière qu’on soit enseigné immédiatement par Dieu, et donc de recevoir la parole de Dieu dans toute son intensité, de la recevoir comme une parole substantielle qui implique, nécessairement, à la fois la joie et la douleur. Le « petit livre » que Jean doit avaler nous fait comprendre que cette parole est une parole substantielle qui nourrit; il procure la joie à Jean qui le prend, mais aussi la douleur « dans ses entrailles ». Or Marie est bien la première à se nourrir de la parole de Dieu, puisque son cœur est consacré à Dieu, et qu’elle ne veut recevoir d’enseignement que de Dieu. Elle veut que la parole de Dieu prenne possession de toute sa vie.

Père Marie-Dominique Philippe, « L’Etoile du Matin »

Extrait du p MD Philippe : la consécration de l’intelligence

Publié le Mis à jour le

La consécration de l’intelligence

Le mystère de la virginité implique aussi une consécration de l’intelligence. C’est le propre d’un cœur virginal, de ne vouloir être influencé que par Dieu. Nous sommes si facilement influencés par les erreurs! Marie sait que la première femme a été influencée par la ruse du démon; son cœur est très profondément marqué par cela, et elle comprend qu’il faut qu’elle ne soit influencée que par Dieu. C’est là que nous découvrons comment la consécration virginale s’empare de l’intelligence : l’intelligence doit être enveloppée d’amour pour rester toujours vraie; et un cœur virginal a un très grand souci de vérité, puisqu’on ne peut pas aimer vraiment sans la vérité.

Père Marie-Dominique Philippe, « L’Etoile du Matin »

Extrait du p MD Philippe sur l’Immaculée Conception

Publié le Mis à jour le

L’immaculée Conception

Si Marie est immaculée, c’est pour se consacrer à Dieu. L’Immaculée Conception est un don gratuit. C’est « la Femme enveloppée du soleil »; c’est la femme qui est au milieu de nous, certes, qui est de notre race, mais qui est entièrement prise par la jalousie de l’amour de Dieu. C’est Dieu qui devance, c’est la prévenance merveilleuse de Dieu. La réponse de Marie à ce mystère de l’Immaculée Conception ne peut être que sa consécration ; et sa consécration virginale, la consécration de tout son être, la consécration de son cœur, est le fruit direct de cette plénitude de grâce du mystère de l’Immaculée Conception. Il faut aller jusque-là pour comprendre cette consécration; car pour la comprendre il faut saisir sa source, et sa source, c’est le mystère de l’Immaculée Conception.

Père Marie-Dominique Philippe, « L’Etoile du Matin »

Extrait du p MD Philippe sur la hâte de la Vierge Marie

Publié le Mis à jour le

La hâte de la Vierge Marie

Marie, petite-fille d’Abraham, petite-fille de David, Marie qui est pleinement et totalement « fille de Sion » , comprend, sous le souffle de l’Esprit Saint, qu’elle doit hâter la venue du Messie par sa soif d’accomplir pleinement la volonté du Père. Sa consécration exprime la hâte de son cœur, le désir ardent de la venue du Messie. Elle comprend la misère de son peuple; et plus on vit un temps de misère, plus on comprend qu’il faut revenir à la source dans l’adoration, dans une adoration tout aimante. La consécration de Marie, c’est cette initiative de son cœur qui revient à la source de l’alliance : le cœur du Père, de celui qui aime son peuple d’une manière si forte, si jalouse. Marie, sous le souffle de l’Esprit, se consacre à Dieu dans l’adoration, et une adoration « en esprit et en vérité » puisque, dans cette consécration, Marie est l’aurore de la Nouvelle Alliance; sa consécration est une anticipation de la Nouvelle Alliance en terre d’Israël avant la venue de Jésus.

Père Marie-Dominique Philippe, « L’Etoile du Matin »

Extrait du p MD Philippe sur la consécration de la Vierge Marie

Publié le Mis à jour le

La consécration de Marie

Se consacrer à Dieu, c’est devenir semblable à Dieu; or Dieu est amour. La consécration virginale implique donc un cœur grand et magnanime, royal, puisque c’est l’écho de la jalousie de Dieu et que la jalousie de Dieu est royale. C’est ce qui fait comprendre comment le mystère de la virginité de Marie implique la fécondité. C’est évidemment de la part de Dieu une grâce purement gratuite que de donner à Marie cette fécondité; mais la virginité préparait, appelait cette fécondité, et c’est pour cela que la Tradition dit que Marie est vierge dans la conception de son Fils, vierge dans l’enfantement et vierge après l’en­fantement, pour nous faire comprendre que tout le mystère de la fécondité maternelle de Marie est enveloppé par le mystère de sa virginité. La virginité enveloppe la maternité, parce que la virginité est source d’amour, de plénitude d’amour.

Père Marie-Dominique Philippe, « L’Etoile du Matin »