Philo politique

Extrait du p. MD Philippe sur l’expérience politique

Publié le Mis à jour le

L’expérience politique

Nous ne vivons pas seuls, il y a le point de vue politique de la communauté et des rapports entre les responsabilités de chacun et la communauté humaine : famille, entreprise, cité, pays… L’homme peut exercer non seulement une responsabilité envers lui-même, mais aussi envers les autres. Alors que pour Platon, la communauté est première et passe avant la personne, Aristote montre que c’est l’homme qui est responsable. Pour Platon, la justice n’existe parfaitement qu’au-delà de l’homme, dans le monde des Idées, et donc chez le philosophe-roi. Les hommes politiques doivent être des sages et contempler les Idées. Platon passe donc directement de la sagesse (sophia) à la politique par la cause exemplaire et la cause efficiente. La morale vient donc après la politique, qui la commande. Aristote renverse cette conception et montre que l’homme est responsable, dans la prudence (phrônésis), d’abord de son activité, puis de la communauté. La communauté pourra nous aider, mais c’est toujours à partir du réalisme de l’homme et de son bien.

Père Marie-Dominique Philippe, Article paru en 2003