Notes d’homélies

Dernière homélie du p. MD Philippe, le 20 juillet 2006

Publié le Mis à jour le

 Homélie du 20 juillet 2006

Saint Elie

Lc 9, 28-36

Ce grand mystère de la Transfiguration est à la fois un mystère de silence et un mystère de lumière. Les Apôtres ont été entraînés par Jésus, ils ne savaient pas ce qu’ils faisaient, c’était Jésus qui les entraînait. N’oublions pas que quelquefois, dans nos oraisons, c’est ce qui arrive : on est entraîné par Jésus, et comme des enfants, on est conduit là où on ne veut pas aller. Les Apôtres sont conduits par Dieu lui-même, et c’est un mystère de présence, un très grand mystère de présence. A certains moments de notre vie, nous avons besoin de cette présence. Et Marie nous y conduit, elle nous a choisis pour cela, mais elle sait bien que c’est par elle que cette présence se fait si forte : la présence de celui qui est envoyé par le Père pour être notre lumière, pour être notre force, pour être celui qui nous apprend à aller jusqu’au bout de ce que le Père réclame de nous. C’est grâce à Marie et c’est par elle que nous avons cette force, qui n’est plus de nous mais qui vient de l’Esprit Saint, et qui nous permet de réaliser pleinement ce que Dieu réclame de nous, d’être tout à lui. Lire la suite »

Notes d’homélie du p. MD Philippe, sur le Sacré-Coeur

Publié le Mis à jour le

Fête du Sacré-Cœur

La fête du Sacré-Cœur est pour nous l’achèvement du mystère de la Croix. Jésus a tout offert au Père pour nous, au plus intime de son âme. Il a offert sa vie en nous donnant tout, et il est mort en s’offrant lui-même pour obéir au Père, pour nous montrer son amour pour le Père. Il ne peut rien refuser au Père, et il ne lui a rien refusé, il a tout donné.(…) Lire la suite »

Notes d’homélie du p. MD Philippe, 9 janvier 2006

Publié le

Le baptême de Jésus

L’Esprit Saint descend sur lui comme une colombe. « Du ciel une voix se fit entendre : “C’est toi mon Fils bien-aimé, en toi j’ai mis toutes mes complaisances”. » Dans la nature humaine du Christ, le Père a mis toutes ses complaisances. C’est une reprise magnifique de tout l’amour de Dieu pour l’humanité. C’est l’humanité qui est reprise par le baptême du Christ, Lire la suite »

Notes d’homélie du p. MD Philippe, 6 janvier 1999

Publié le Mis à jour le

L’Epiphanie

L’Epiphanie nous manifeste que tout est attiré par ce petit enfant qui est notre Dieu, le fils de Marie et le Fils bien-aimé du Père.

Que ce mystère de l’Epiphanie nous aide, après Noël (qui nous fait découvrir la tendresse du Père) à découvrir la lumière du Père. Le Fils est « Lumière de la lumière », la lumière qui se communique et qui se donne, une lumière qui ne se replie en rien sur elle mais au contraire se donne, et se donne pleinement en attirant tout à elle. Que l’Esprit Saint s’empare aujourd’hui de notre cœur et de notre intelligence pour que nous soyons, pour toute notre vie, des pèlerins de la vérité comme les mages, des pèlerins qui ne s’arrêtent jamais, jamais, sauf en présence du petit enfant Jésus, en présence du Crucifié. Lire la suite »

Notes d’homélie du p. MD Philippe, 20 décembre 2001

Publié le Mis à jour le

Se préparer à Noël

« Demandons à Marie de nous aider à nous préparer comme elle à la Nativité de Jésus; que nous soyons entièrement pris par l’Esprit Saint, et que dans la foi nous contemplions la grandeur de ce mystère, sa profondeur: Dieu avec nous, Dieu pour nous, Dieu qui se donne à nous comme le petit enfant de la Vierge Marie s’est donné à elle; car en se donnant totalement à elle il se donne totalement à chacun d’entre nous, et nous devons le recevoir avec un amour toujours plus grand. »

Homélie, 20 décembre 2001