Mois: mars 2018

Communiqué du 25 mars 2018

Publié le Mis à jour le

Français, Anglais, Espagnol

Chers amis,

Les travaux visant la réhabilitation du p. MD PHILIPPE entrent dans une nouvelle phase cette année.

La lettre de Francette MEANEY comme les premières réponses reçues montrent l’immense confusion provoquée par la diffamation de fr Thomas JOACHIM le 13 mai 2013 en particulier dans l’Eglise de France (https://chercheurdeverite.wordpress.com/2018/01/28/lettre-de-francette-meaney-philippe-aux-accusateurs-et-detracteurs/) .

De façon très miséricordieuse, cette lettre évoque les abus les plus flagrants et rappelle qui sont les vraies victimes de cette diffamation.

Le silence imposé sur la volonté de nuire des auteurs de cette affaire ne tiendra pas longtemps. Les conséquences sont de plus en plus manifestes et les preuves vérifiables de la cabale se multiplient chaque jour. L’heure est venue de commencer à les rendre publiques (https://chercheurdeverite.wordpress.com/category/serviteurs-de-la-verite/)

Elles attestent du martyre du p. MD PHILIPPE et de sa mémoire posthume que la Cause développera très certainement comme de nombreuses autres causes l’ont fait de façon encore très récente.

Elles complèteront vos témoignages sur la réputation de sainteté qu’il importe de continuer à nous envoyer.

Avec notre amitié, Christian et Catherine RENDU

***

Dear friends,

The works on the rehabilitation of father Marie Dominique PHILIPPE enter a new phase this year.

The letter of Francette MEANEY as well as the first reactions to it show the immense confusion caused by the defamation of Thomas JOACHIM on May 13, 2013 especially in the Church of France (https://chercheurdeverite.wordpress.com/2018/03/17/4141/).

In a very merciful way,  this letter recalls the most egregious abuses of the detractors and reminds us who the true victims of this defamation are.

The silence imposed on the will to harm the authors of this case will not last long. The consequences are more and more obvious and the verifiable proof of the cabal is growing every day. The time has come to start making them public (https://chercheurdeverite.wordpress.com/category/servants-of-the-truth/).

They attest to the martyrdom of father Marie Dominique PHILIPPE and to his memory, which the creation of the Cause in his honor will certainly reveal as many other causes have recently shown.

They give special weight to the testimonies of your meetings with father Marie Dominique PHILIPPE and it is important to continue sending them to us. These testimonials contribute directly to restoring the reputation of father Marie-Dominique PHILIPPE.

With our friendship, Christian and Catherine RENDU

***

Queridos amigos,

Los trabajos que conciernen a la rehabilitación del p. Marie Dominique PHILIPPE, entran en una nueva fase este año.

La carta de Francentte MEANEY, al igual que las primeras respuestas que ha recibido, muestran la inmensa confusión provocada por la difamación del hno. Thomas JOACHIM el 13 de mayo de 2013, particularmente en la Iglesia de Francia (https://chercheurdeverite.wordpress.com/2018/03/19/carta-de-francette-meaney-philippe-a-las-acusadoras-y-detractores/).

De una manera muy misericordiosa, esta carta evoca los abusos más flagrantes de los detractores y recuerda quienes son las verdaderas victimas de dicha difamación.

El silencio impuesto sobre la voluntad de perjudicar a los autores de este caso no se mantendrá mucho tiempo. Las consecuencias son cada vez más manifiestas y las pruebas verificables de la conspiración crecen día a día. Ha llegado el momento de empezar a hacerlas públicas (https://chercheurdeverite.wordpress.com/category/servidores-de-la-verdad/).

Esas pruebas atestiguan el martirio del p. Marie Dominique PHILIPPE y su memoria, lo cual, la introducción de su Causa ciertamente desarrollará, como muchas otras causas lo han demostrado de una manera muy reciente.

Ellas dan un relieve particular al testimonio que ustedes tengan de su encuentro con el p. Marie Dominique PHILIPPE, de ahí la importancia de continuar enviándonos sus testimonios. Estos testimonios contribuyen directamente a restaurar la memoria del p. Marie-Dominique PHILIPPE.

Con toda nuestra amistad, Christian y Catherine RENDU

Extrait du p. MD Philippe, l’entrée dans la dernière semaine

Publié le Mis à jour le

L‘entrée dans la dernière semaine

Si Jésus n’avait pas dit : « Je suis la Résurrection », nous ne pourrions pas pénétrer dans la dernière semaine, parce que nous ne saurions pas que le mystère de cette dernière semaine doit être vécu de l’intérieur, dans la victoire de l’amour. Vivre la Croix de l’extérieur, c’est terrible, c’est insupportable pour notre nature humaine, pour notre sensibilité. La Croix est « folie » pour notre intelligence et « scandale » pour notre sensibilité, mais vécue de l’intérieur elle est sagesse, parce qu’elle est la Résurrection. N’opposons jamais dialectiquement la Croix et la Résurrection : faisons l’unité dans l’amour ; et l’unité dans l’amour, c’est le mystère de la Résurrection. C’est cela que doivent nous faire comprendre ces grands mystères de lutte qui nous disposent à la grande semaine. Nous ne pouvons pas entrer dans la grande semaine si nous n’avons pas vécu ces mystères de lutte, et ils restent présents dans cette dernière semaine. L’Eglise est l’Eglise militante, et chacun d’entre nous doit être pour le Christ l’Eglise militante. Nous n’avons pas le droit d’abdiquer, nous devons lutter jusqu’au bout. Nous devons lutter dans l’amour, à travers le mystère de la Résurrection, à la manière de l’Agneau.

Père Marie-Dominique Philippe, Suivre l’Agneau

Carta de Francette MEANEY PHILIPPE a las acusadoras y detractores

Publié le Mis à jour le

La investigación contradictoria rechazada por la institución eclesiástica progresa discretamente. Numerosas constataciones comprobables demuestran los abusos de las acusadoras y los detractores del p. Marie-Dominique PHILIPPE, así como las verdaderas víctimas de estas acusaciones injustas.

4 años después de la presentación de la súplica al Santo Padre, la carta de Francette MEANEY, sobrina del p. Marie-Dominique PHILIPPE, enviada personalmente a finales del 2017 a las principales acusadoras y detractores, muestra las consecuencias desastrosas que estas acciones han tenido para la Iglesia y sus fieles.

Es oportuno recordar que las acusaciones que conciernen al p. Thomas PHILIPPE aparecieron el mes siguiente de la difamación del hno. Thomas JOACHIM, Prior General de la Congregación San Juan, antes de ser divulgadas en marzo de 2015 por los responsables de L’ARCHE. Estas acusaciones recuerdan el inevitable efecto dominó en este tipo de casos.

Esta carta muestra de manera concreta la enorme responsabilidad de algunos obispos franceses en la promoción de dichas acusaciones difamatorias.

Las primeras respuestas que esta carta ha recibido confirman los abusos de los principales detractores precisando cómo han desviado ciertos testimonios que ellos mismos han provocado.

El padre Marie-Dominique PHILIPPE, al igual que sus enseñanzas, no pueden ser tomados como los responsables de los comportamientos desviados mostrados por algunos hermanos (Note d’information n°4 SP)

La ejemplaridad de los discípulos más fieles, así como su bella fecundidad a pesar de duración la prueba, constituyen la primer dura desaprobación a dichas calumnias.

Lettre F MEANEY

Extrait du p. MD Philippe, l’attraction de Jésus

Publié le Mis à jour le

L’attraction de Jésus

Il faut aussi demander d’être attirés par Jésus. « Et moi, élévé de terre, j’attirerai tous les hommes à moi » : voilà le désir du Christ attaché sur le bois. Il signifiait par là de quelle mort il allait mourir. Jésus crucifié, qui est la cause de notre salut, nous finalise, il est notre bien et c’est pour cela qu’il nous attire. L’attraction est propre au Père et comme le dit saint Thomas, elle est « souverainement efficace ». Si Jésus à la Croix, nous attire, c’est parce que le Père veut nous attirer à travers celui qu’il a envoyé, le Fils bien-aimé qui est un avec lui.

Père Marie-Dominique Philippe, Suivre l’Agneau

Letter of Francette MEANEY PHILIPPE to the accusers and the detractors

Publié le Mis à jour le

The counter inquiry rejected by the ecclesial institution is discretely continuing to make progress. Many verifiable findings show the wrongdoings of the accusers and the detractors of father Marie-Dominique PHILIPPE as the real victims of these unfair accusations do.

4 years after the filing of the petition to the Holy Father, the letter personally sent in late 2017 by the niece of father Marie-Dominique PHILIPPE, Francette MEANEY, to the main accusers and detractors shows the disastrous consequences of these actions for the Church and her followers.

It is appropriate to recall that the charges relating to father Thomas PHILIPPE appeared the month following the defamation of Thomas JOACHIM, Prior General of the Congregation of St John, before being disclosed in March 2015 by officials of L’ARCHE. These charges recall the inevitable ripple effect of this type of case.

This letter concretely demonstrates the considerable responsibility of some French bishops in promoting these slanderous accusations.

The first responses received to this letter confirm the wrongdoings of the main detractors by explaining how they deflected certain testimonies they had themselves sought.

Father Marie-Dominique PHILIPPE and his teachings cannot be held responsible for the proven deviant behavior of certain brothers (Note d’information n°4 GB). 

The exemplarity of the most faithful disciples as well as their very beautiful productivity despite the duration of the tribulation is a  scathing disavowal of these slanders.

Lettre F MEANEY

Extrait du p. MD Philippe, le serpent dans le désert

Publié le Mis à jour le

Le serpent dans le désert

Comme Moïse éleva le serpent au désert, ainsi faut-il que soit élevé le Fils de l’homme, afin que tout homme qui croit ait par lui la vie éternelle. Jésus reprend ce passage si extraordinaire de la marche au désert où Moïse, sous la motion de l’Esprit, a préfiguré le salut apporté par la Croix dans un geste que toute une tradition rabbinique, du reste, a considéré comme un geste de sagesse : le serpent élevé au désert, pour sauver le peuple d’Israël. Le symbolisme du serpent peut exprimer la sagesse. Tous les symbolismes, en effet, ont des significations multiples ; et celui du serpent est double : il peut représenter soit le tentateur, l’animal rusé, soit le sage, la sagesse. Jésus montre qu’il va prendre la place du pécheur et se revêtir de son péché pour l’introduire dans le ciel (…) Comme Moïse éleva le serpent au désert, ainsi faut-il que soit élevé le Fils de l’homme [c’est la glorification par la Croix : il faut que Jésus soit lui aussi élevé, comme le serpent d’airain], afin que tout homme qui croit ait par lui la vie éternelle. Nous avons ici ce que saint Jean ne cesse de rappeler : la foi nous donne la vie éternelle.

Père Marie-Dominique Philippe, Suivre l’Agneau

Extrait du p. MD Philippe, la purification du Temple

Publié le Mis à jour le

La purification du Temple

Voyons bien la différence entre l’attitude de Jésus enfant qui prie dans le Temple, et l’épisode que Jean nous rapporte au début de la vie apostolique. Jésus enfant se tait, c’est la vie cachée (à certains moments, Jésus nous demande de nous taire) ; mais quand il entre dans sa vie apostolique, c’est comme envoyé par le Père et à ce titre il ne peut plus supporter ce désordre dans le Temple. Le Temple est l’aspect sacré du lieu, c’est le lieu qui appartient à Dieu. N’oublions pas, en effet, la consécration du temps et du lieu à travers le mystère du sabbat et celui du temple. Il faut que ces deux grands aspects du conditionnement humain soient consacrés à Dieu : le temps est consacré à Dieu par le sabbat, parce que le temps appartient à Dieu, et le lieu aussi est consacré à Dieu, par le temple. Il est intéressant de noter l’attitude différente de Jésus dans la purification du temple et dans la purification du sabbat ; mais ces deux purifications doivent toujours se comprendre en parallèle, parce que, de fait, elles correspondent aux deux grandes consécrations du conditionnement humain.

Père Marie-Dominique Philippe, Suivre l’Agneau