Mexique

Témoignage d’une soeur du Mexique

Publié le Mis à jour le

Témoignage sur le père Marie Dominique Philippe.

« De sa plénitude nous avons reçu tous, et grâce sur grâce » Jean 1

J’ai connu la Communauté des Frères de Saint Jean en 1994, pendant cette même année j’ai connu le père Philippe à l’occasion de sa première visite à Saltillo. C’était une matinée auprès de lui pour toutes les familles et amis du nouveau prieuré des frères, avec une conférence, la Messe et le repas. Dans cette première rencontre j’ai été très touche par sa simplicité, sa joie et sa profondeur, c’était un homme de Dieu comme le pape Jean Paul II ou Madre Teresa, qu’une fois rencontré on n’oublie jamais. J’ai toujours entendu dire de bon du père Philippe ; les frères et les sœurs à Saltillo et Monterrey ont toujours montré un très grand amour et respect pour le père Philippe, et ils étaient soucieux de nous le faire connaître et aimer, et de partager avec nous tout ce qu’ils avaient reçu de lui.

Je suis entrée chez les Sœurs de Saint Jean en 1997, j’ai pu commencer à découvrir petit à petit l’esprit de Saint Jean, cette nouveauté dans la vie religieuse voulue par l’Esprit Saint et dont le père Philippe a été l’instrument docile. De plus en plus j’ai reçu le père Philippe comme un PERE, et je suis devenue son ENFANT, il avait le cœur large et miséricordieux, il y en avait place pour tous ! Et chaque frère, chaque sœur était pour lui un fils, une fille. Et il était vraiment un père car il avait toujours le souci de former notre esprit pour répondre avec le meilleur de nous-mêmes à l’appel de Dieu, et nous encourageait à suivre cette petite voie toute d’amour et de vérité pour Dieu et le prochain.

J’ai passé trois ans et demi a Saint Jodard, j’ai eu la chance de suivre tous ses cours, de me confesser souvent avec lui, de le rencontrer personnellement. Et je peux rendre témoignage de sa fidélité à sa consécration religieuse. Il ne nous a jamais accaparé ou arrêté à lui, il était pauvre, il vivait comme pauvre, il se donnait tout et à tous. Il n’a pas accaparé non plus son autorité de fondateur, il l’a montré en s’effaçant devant le nouveau prieur général des frères en 2001.

Il s’est effacé toujours devant Dieu, et son seul désir était d’accomplir la volonté de Dieu, « la volonté du Père », cela revenait tout temps dans ses homélies et ses conférences spirituelles. Lire la suite »

Témoignage d’une soeur du Mexique

Publié le Mis à jour le

Je rends grâce à Dieu d’avoir choisi le père Philippe comme instrument pour fonder la Communauté Saint Jean, ainsi que la branche contemplative des Sœurs de Saint Jean en union avec sr Alix.

J’ai toujours eu confiance dans la miséricorde de Dieu, et la confirmation pour moi de cette Miséricorde de Dieu est d’avoir rencontré le père Philippe, qui a vraiment été un témoin de la Charité et de la Miséricorde pour moi.

J’ai eu la grâce de passer 2 ans à Saint Jodard, pendant lesquels j’ai pu recevoir de grandes bénédictions en vivant près du père Philippe, pour recevoir ses cours, participer à ses messes qui étaient quelque chose de très spécial, puisque se manifestait là la grande ferveur du père Philippe envers la Sainte Eucharistie. J’ai aussi eu la grâce du sacrement de la Réconciliation, qui m’a permis de recevoir l’aide du père Philippe et ses conseils. Enfin, en certaines occasions j’ai pu participer à ses chapitres, très beaux, qui nous invitaient à nous tourner plus vers le Père. Lire la suite »

Témoignage d’un prêtre, du Mexique

Publié le Mis à jour le

(traduction)

Témoignage sur le père Marie-Dominique Philippe

On pourrait dire beaucoup de belles choses sur le père Philippe, mais ce dont je voudrais témoigner, c’est la manière dont sa vie a été et continue d’être pour moi un exemple qui me pousse à me consacrer à Dieu .

Comme tout jeune de 21 ans qui a plusieurs projets pour son avenir, je me posais la question de me consacrer au Christ. J’avais beaucoup de questions sur l’orientation de ma vie, je n’étais pas sûr de l’appel de Dieu, j’avais peur et je ne voulais pas me tromper. Mais j’avais trouvé quelque chose de spécial dans la Communauté des Frères de Saint Jean, quelque chose qui retenait mon attention, quelque chose de profond, car ce n’était pas en premier lieu l’habit ou le monastère où ils vivaient, ce qui me touchait était plus intérieur : le fait de pouvoir répondre aux interrogations que je portais en moi. Lire la suite »

Témoignage de Jose Eduardo, du Mexique

Publié le Mis à jour le

Témoignage de José Eduardo sur le père Philippe

(traduction)

Mon expérience du père Marie-Dominique Philippe est difficile à expliquer puisqu’il transmettait un sentiment de paix et d’harmonie avec le Seigneur, ce qui peut difficilement s’expliquer par des mots.

Je l’ai connu à Monterrey Nuevo León, au Mexique, lors d’une retraite qu’il donnait dans les années ’90, et sa parole et sa sagesse de la parole de Dieu m’ont touché au point que cela a transformé ma vie. Lire la suite »

Témoignage d’une soeur, du Mexique

Publié le Mis à jour le

Mexique, le 19 juin 2013

Témoignage

J´ai connu au père Marie Dominique Philippe à Paris pendant le JMJ 1997 à la paroisse de Notre Dame de Fatima, il a donné des conférences très intéressantes et mon groupe a pu le rencontrer par minutes, il a été très aimable.

En 2000, je suis allée à Rome aux JMJ encore, et j’ai été à la messe que le père Philippe a prêchée à Rome à la cathédrale de Saint Jean de Latran, il avait beaucoup de frères et sœurs de la communauté saint Jean et ce qui m’a beaucoup frappé c’est le moment de la consécration quand le père Philippe a élevé l’hostie, ça a été un moment très émouvant. Lire la suite »

Témoignage d’une soeur, du Mexique

Publié le Mis à jour le

18 juin 2013

J’écris cette lettre poussée par l’exigence de la recherche de la vérité, de la justice et de la fidélité à celui qui est mon père et qui en ce moment est victime de calomnies. Que mon témoignage puisse contribuer à ce que la vérité de la sainteté de la vie du père Marie Dominique Philippe éclate.

J’ai rencontré le père la première fois à st Jodard alors que j’étais étudiante de philosophie à l’école st Jean auprès des sœurs en 2004. Je suis entrée dans son bureau et nous avons eu une petite rencontre toute simple, il a été très respectueux et accueillant.

Je venais du Mexique après un long chemin de recherche. Lire la suite »

Témoignage de Marcela, du Mexique

Publié le Mis à jour le

(traduction)

Saltillo, Coahuila, le 21 juin 2013

J’ai fait oblature le 5 février 1998, cela faisait déjà quelques années que je connaissais la Communauté Saint Jean, qui m’a bouleversée. Puis quand j’ai su que le père Philippe allait venir, j’ai désiré le connaître ; ce que je puis dire, c’est que ce premier contact avec le père.Philippe a marqué ma vie. C’était le 13 septembre 1998. C’est en assistant aux messes qu’il célébrait, et concélébrait avec des frères, à la paroisse françaises de la ville de Mexico que je l’ai connu, et aussi lors d’une messe à la basilique Notre Dame de Guadalupe. Là, je me suis rendue compte combien tous les frères vivaient le moment de la consécration, avec un amour si intense pour Jésus-Eucharistie, amour que leur transmettait le père Philippe. Cet amour pour Saint Jean, pour Marie était palpable, mais surtout cet amour pour Jésus dans l’Eucharistie. Je le voyais, et bien que physiquement, c’était une personne âgée, il avait une jeunesse, une force, vous parlant avec autorité, transmettant Jésus. Lire la suite »