Mois: mai 2017

Fragment ojca MD Philippe o Rozancu Swietym

Publié le Mis à jour le

Różaniec

Powinniśmy pozdrawiać Maryję tak, jak anioł Gabriel Ją pozdrowił. Jeżeli to czynimy, zbliżamy się do Niej. Często odmawiamy różaniec bardzo szybko…Powinniśmy pozdrawiać Maryję tak, jak pozdrawia Ją Bóg Ojciec, jak, jak pokazują nam słowa Ewangelii, jako Tę, która jest pełna łaski, pełna światła. Maryja jest pełna światła Ojca. Bóg Ojciec pragnie, abyśmy skierowali swój wzrok na Maryję. Jest Ona stworzeniem najbardziej kochanym, najbardziej dającym się kochać. Jest Tą, na którą Ojciec patrzy swym spojrzeniem pełnym światła i miłości. Jest to spojrzenie aktualne. Powinniśmy pragnąć żyć tym spojrzeniem. Powinniśmy prosić Ojca, aby dał nam to spojrzenie pełne światła, proste, pełne miłości, na Maryję. Miłość Ojca uświęciła Ją i zawładnęła Nią całkowicie. Maryja jest całkowicie zwrócona ku Bogu Ojcu, z nieskończonym respektem wobec Niego. Adoruje Go. W momencie, kiedy anioł Ją pozdrawia, Maryja adoruje Ojca, jest ku Niemu całkowicie zwrócona.

Ojciec Marie-Dominique Philippe

Extrait du p. MD Philippe sur Marie, instrument de l’Esprit Saint

Publié le Mis à jour le

Marie, instrument de l’Esprit Saint

Pour nous faire comprendre que Marie est pour l’Esprit Saint l’instrument le plus merveilleux, l’instrument qu’il a aimé d’une manière très particulière, saint Louis-Marie Grignion de Montfort nous dit que l’Esprit Saint ne peut pas agir en dehors d’elle, ou du moins qu’il ne le veut pas (car bien sûr il le pourrait), pour que toujours Marie soit l’instrument de prédilection de son action d’amour.

Père Marie-Dominique Philippe, « L’Étoile du Matin »

Extrait du p. MD Philippe sur la préparation à la Pentecôte

Publié le Mis à jour le

Nous préparer à la Pentecôte

La meilleure manière de nous préparer à la Pentecôte, c’est d’avoir cette soif de contemplation, cette soif d’oraison, ce désir intense d’anticiper ce que nous vivrons un jour dans la vision béatifique ; et de faire que toute notre vie soit tendue vers cela. Notre vie n’a d’intérêt que par là. Autrement, ce n’est pas la peine. Le rôle premier de Marie est d’être la Mère de notre oraison, la médiatrice de notre oraison, de notre contemplation. Et elle veut hâter l’heure.

Père Marie-Dominique Philippe, « L’Étoile du Matin »

Extrait du p. MD Philippe, sur l’anticipation de la vision béatifique

Publié le Mis à jour le

L’anticipation de la vision béatifique

Dans la vision béatifique, ce sera dans la lumière que nous naîtrons éternellement de l’Esprit Saint et de Marie ; que nous naîtrons immaculés en elle, sans aucune possibilité de retour en arrière, puisque, à ce moment-là, toutes les conséquences du péché et le péché lui-même auront disparu. Dieu « essuiera toute larme de nos yeux » et nous mettra dans la joie, dans la plénitude de la joie. C’est pour cela que ce qu’il y a de plus intime dans la contemplation nous met dans cette joie, dans cette joie anticipée du ciel. Nous sommes à l’unisson du cœur de Marie, et nous vivons avec elle cette naissance dans l’Esprit Saint, dans son amour. Il faut que nous comprenions de plus en plus, dans cette expérience intérieure, comment il doit y avoir, par notre désir et notre soif de contemplation, cette anticipation de ce que nous vivrons un jour éternellement. Là, l’action de Marie est très forte.

Père Marie-Dominique Philippe, « L’Étoile du Matin »

Extrait du p. MD Philippe sur Marie, icône de l’Esprit Saint

Publié le Mis à jour le

Marie, icône de l’Esprit Saint

Tous les mystères de la vie de la Très Sainte Vierge nous aident à découvrir le mystère de l’Esprit Saint. Marie est comme l’icône de l’Esprit Saint, une icône divine qui reflète pour nous le mystère de la vie de l’Esprit Saint. Elle est cette icône vivante portée par l’Esprit Saint, enveloppée de lui et reflétant pour nous son mystère. Chacun des mystères de la vie de la Très Sainte Vierge doit nous aider à découvrir le mystère de l’Esprit Saint. Il faut s’efforcer de saisir ce lien d’unité.

Père Marie-Dominique Philippe, « L’Étoile du Matin »

Extrait du p. MD Philippe, naître par Marie

Publié le Mis à jour le

Naître par Marie

Marie est l’instrument par excellence de l’Esprit Saint, et l’Esprit Saint veut qu’elle exerce sur nous ce rôle de Mère, c’est-à-dire : que nous soyons enfantés à la grâce en elle et par elle ; par l’Esprit Saint, certes, mais par l’Esprit Saint se servant de Marie. C’est à l’intérieur du mystère de l’Immaculée Conception que nous naissons à la vie divine, sous l’action de l’Esprit Saint et de Marie. Voilà ce que signifie « naître de l’esprit et de l’eau ». Nous naissons grâce à l’action de l’Esprit Saint et à l’action actuelle de Marie sur nous – l’Esprit Saint se servant d’elle comme d’une mère et voulant qu’elle soit Mère de notre grâce.

Père Marie-Dominique Philippe, « L’Étoile du Matin »

Extrait du p. MD Philippe sur Marie, visage de l’Esprit Saint

Publié le Mis à jour le

Le visage de l’Esprit Saint

C’est un très grand mystère, que l’Esprit Saint se serve de Marie pour se dévoiler, pour se communiquer ; et c’est beau, de voir comment l’Esprit Saint se sert de Marie pour avoir comme un  «visage» pour nous. L’Esprit Saint est le souffle. Il n’y a pas de visage de l’Esprit Saint : il est celui qui nous échappe toujours. Et grâce à Marie il est présent, d’une présence qui reste toujours voilée par Marie. Le visage de Marie n’est pas le visage de l’Esprit Saint, c’est évident. Mais l’Esprit Saint veut se dévoiler à travers Marie.

Père Marie-Dominique Philippe, « L’Étoile du Matin »