Extrait du p. MD Philippe, révélation de la Très Sainte Trinité

Publié le Mis à jour le

Révélation du mystère de la Très Sainte Trinité

Jean Baptiste voit l’Agneau. C’est l’Agneau qu’il rencontre, et dès qu’il découvre l’Agneau, il voit aussi l’Esprit tel une colombe ; et voyant l’Agneau et l’Esprit, il entend le Père. Il y a donc là une révélation du mystère de la Très Sainte Trinité. Elle demeure symbolique, énigmatique, c’est sûr, mais c’est tout de même une révélation de la Très Sainte Trinité, pour Jean-Baptiste, pour le pauvre au désert, pour celui qui achève toute la grande attente de l’Ancien Testament. (…) Il est beau de voir que le mystère de Dieu nous est révélé, à l’aurore de la Nouvelle Alliance par l’agneau et la colombe. Les pères de l’Eglise aiment beaucoup ces deux symbolismes, et ils aiment à souligner que la colombe et l’animal le plus doux qu’il soit. L’agneau aussi, du reste. Il y a comme une sorte d’alliance entre l’agneau et la colombe, pour manifester la douceur de Dieu.

Père Marie-Dominique Philippe, Suivre l’Agneau