Extrait du p. MD Philippe: Marie est au point de départ

Publié le Mis à jour le

Marie est au point de départ

Un très beau passage du Livre des Proverbes, où il est dit (c’est la Sagesse qui parle) : « Yahvé m’a créée au début de ses desseins, avant ses œuvres les plus anciennes. Dès l’éternité je fus fondée, dès le commencement, avant l’origine de la terre… »

La liturgie applique ce texte à Marie. C’est étonnant ! Nous n’aurions pas découvert cela par nous-mêmes, mais la liturgie, c’est l’Église, et c’est l’Église en tant qu’elle est l’Épouse du Christ, donc en tant qu’elle est mue par l’Esprit Saint. Elle découvre que celle qui est là, au point de départ, c’est Marie, le chef-d’œuvre de Dieu, celle qui est avant toute autre créature. Avant tout le reste, Marie a été « pensée » par Dieu. Le secret profond de toute la création, c’est Marie. Elle est au cœur de toute l’économie divine.

Et à la Croix Marie est née. C’est la naissance de Marie, la naissance de la nouvelle Ève (comme l’ont très vite vu les Pères de l’Église) de la Femme qui est née à partir de la blessure du cœur de l’Agneau.

Père Marie-Dominique Philippe, « Suivre l’Agneau », tome I