Extrait du p. MD Philippe, le coup de lance

Publié le Mis à jour le

Le coup de lance

Jean est témoin de ce grand mystère de la blessure du cœur et, en témoin, il en vit. Il en vit parce qu’il est le fils de Marie. (…)

Le coup de lance ayant eu un tel écho dans le cœur de Marie, il s’imprime, par le cœur de la Mère, dans le cœur de l’enfant. Jean, par Marie et avec elle, offre au Père cette ultime blessure, ces ultimes gouttes de sang et d’eau.

Père Marie-Dominique Philippe, «Mystère de Marie »