Extrait du p. MD Philippe, la mesure de nos actes de charité

Publié le Mis à jour le

La mesure de nos actes de charité

Si donc nous devons nous aimer les uns les autres comme Jésus nous a aimés, et si le cri de soif exprime d’une manière ultime l’amour de Jésus pour nous, comprenons que chacun de nos actes d’amour, de charité, a sa mesure dans le cri de soif du Christ et la blessure de son cœur. Quand comprendrons-nous cela ? Quand comprendrons-nous que chacun de nos actes de charité fraternelle est mesuré par le cri de soif de Jésus, c’est- à-dire tend à être un acte d’amour pur au-delà de tout ce que nous pouvons faire ?

Père Marie-Dominique Philippe, «J’ai soif »