Extrait du p. MD Philippe, le coeur du Bon Pasteur

Publié le Mis à jour le

Le cœur du Bon Pasteur

On connaît l’amour par la préférence, [par] ce qu’on est capable de sacrifier pour celui qu’on aime. À la Croix, le Bon Pasteur fait comprendre l’amour qu’il a pour ses brebis. Le Bon Pasteur, l’Époux, fait comprendre l’amour qu’il a pour son épouse. Il donne sa vie, il préfère son épouse à sa vie terrestre, et c’est pour cela qu’il accepte d’avoir un cœur blessé, brisé. C’est pour cela qu’il accepte de mourir.

Père Marie-Dominique Philippe, «Notes de Conférence »