Extrait du p. MD Philippe: ne jamais mettre de limite à Marie

Publié le Mis à jour le

Ne jamais mettre de limite à Marie

Voilà ce que nous devons demander à la Très Sainte Vierge dans le rosaire, quand nous récitons les mystères glorieux, les mystères doulou­reux et joyeux. Demandons-lui que sa maternité et son intercession pour nous aillent jusqu’au bout de leurs exigences d’amour et que nous ne mettions jamais de limites, que nous soyons de plus en plus ses enfants, que son instrumentalité de grâce, son action maternelle sur nous soient de plus en plus fortes et profondes. Il n’y a pas de limites. Tant que nous pouvons croître dans la charité, dans la grâce, Marie peut s’emparer toujours davantage de nous. Et la meilleure manière de lui dire combien nous désirons qu’elle nous prenne, nous porte, nous transforme, c’est de nous consacrer à elle. Redisons-lui souvent notre volonté de dépendre d’elle totalement, donnons-lui toute notre vie pour qu’elle la remette à Jésus, au Père, sous le souffle de l’Esprit d’amour.

Père Marie-Dominique Philippe, L’Etoile du Matin