Extrait du p MD Philippe sur la consécration de la Vierge Marie

Publié le Mis à jour le

La consécration de Marie

Se consacrer à Dieu, c’est devenir semblable à Dieu; or Dieu est amour. La consécration virginale implique donc un cœur grand et magnanime, royal, puisque c’est l’écho de la jalousie de Dieu et que la jalousie de Dieu est royale. C’est ce qui fait comprendre comment le mystère de la virginité de Marie implique la fécondité. C’est évidemment de la part de Dieu une grâce purement gratuite que de donner à Marie cette fécondité; mais la virginité préparait, appelait cette fécondité, et c’est pour cela que la Tradition dit que Marie est vierge dans la conception de son Fils, vierge dans l’enfantement et vierge après l’en­fantement, pour nous faire comprendre que tout le mystère de la fécondité maternelle de Marie est enveloppé par le mystère de sa virginité. La virginité enveloppe la maternité, parce que la virginité est source d’amour, de plénitude d’amour.

Père Marie-Dominique Philippe, « L’Etoile du Matin »