Extrait du p. MD Philippe, le désir de vérité

Publié le Mis à jour le

Le désir naturel de vérité

Pour Aristote, notre intelligence prise en elle-même a un appétit radical de vérité : « Tous les hommes désirent par nature savoir ». cet appétit, ce désir naturel de vérité, ne peut s’arrêter à une connaissance pratique, où notre connaissance intellectuelle avide de vérité demeure subordonnée à l’action ou à une œuvre.

De plus, les traditions religieuses parlant d’un Dieu créateur et d’une âme immortelle ne réclament-elles pas pour Aristote une connaissance théorétique, capable d’atteindre par elle-même ces deux réalités, pour montrer le bien-fondé des traditions religieuses ?

Père Marie-Dominique Philippe, « Introduction à la philosophie d’Aristote »