Extrait du p. MD Philippe sur la préparation à la Pentecôte

Publié le Mis à jour le

Nous préparer à la Pentecôte

La meilleure manière de nous préparer à la Pentecôte, c’est d’avoir cette soif de contemplation, cette soif d’oraison, ce désir intense d’anticiper ce que nous vivrons un jour dans la vision béatifique ; et de faire que toute notre vie soit tendue vers cela. Notre vie n’a d’intérêt que par là. Autrement, ce n’est pas la peine. Le rôle premier de Marie est d’être la Mère de notre oraison, la médiatrice de notre oraison, de notre contemplation. Et elle veut hâter l’heure.

Père Marie-Dominique Philippe, « L’Étoile du Matin »