Extrait du p. MD Philippe sur le regard de Jésus sur Pierre

Publié le Mis à jour le

 

Le regard de Jésus sur Pierre

En posant ces questions : « Simon, fils de Jean, m’aimes-tu plus que ceux-ci ? », « Simon, fils de Jean, m’aimes-tu? », puis la troisième fois : « M’aimes-tu tendrement ? », Jésus emploie deux fois le terme agapè et la troisième fois philia. Essayons de saisir le regard de Jésus sur Pierre. Quel est ce regard ? Là, évidemment, il faut aller plus loin que le texte : il faut que l’Esprit Saint nous éclaire. (…)

L’Evangile ne nous dit rien sur la première apparition de Jésus à Pierre. Il ne nous dit pas que Jésus a pardonné à Pierre, ou qu’il l’a corrigé. Rien du tout. C’est, du reste, très beau. Jésus ne retient pas les fautes ; il ne retient que l’amour. Nous, nous en restons très souvent à notre point de vue psychologique : on est honteux. Il faut dépasser la honte pour retrouver l’amour. L’Esprit Saint ressuscite les morts, il ne faut jamais l’oublier. De sorte que le regard de Jésus n’est pas premièrement une correction. Certains ont dit qu’il a interrogé Pierre par trois fois parce qu’il y a eu trois reniements. Je crois que c’est beaucoup plus un amour nouveau que Jésus veut lui donner, un amour gratuit, pour faire comprendre à Pierre qu’il y a un nouveau départ avec le mystère de la Résurrection.

Père Marie-Dominique Philippe, Commentaire de l’Evangile de saint Jean