Témoignage sur le p. MDP de Patricia Vulliet, France

Publié le Mis à jour le

Prier et aimer

C’est à Châteauneuf-de-Galaure1, en classe de terminale, que j’ai rencontré pour la première fois le père Marie-Dominique Philippe. Il était venu nous donner une session de philosophie. Le souvenir que j’en ai est resté très vif ! Je le vois encore avec son habit dominicain, lumineux, passer au milieu de nous et me souviens également de l’impact qui émanait de sa personne.

Je l’ai retrouvé, bien des années après, lors de plusieurs sessions de philosophie et dans le cadre de la paroisse Saint-François de Sales à Genève, où nous avons pu bénéficier très régulièrement de sa présence si lumineuse. J’ai pu ainsi le rencontrer et recevoir encore de lui l’enseignement de sagesse qui a transformé ma vie.

Parce qu’on avait soif de le rencontrer, il nous attirait comme s’il avait à nous révéler un secret. On allait alors chercher chez lui des réponses à nos questions et ce n’est que rarement qu’il y répondait directement. Sans nous abandonner il ouvrait pourtant en nous comme une porte divine qui nous disposait à découvrir la lumière ultime de notre existence.

Lorsqu’il m’arrivait de lui présenter des situations difficiles, le père Marie-Dominique les vivait avec moi et partageait ma peine. Il m’encourageait à prier et à aimer. Et, en fait, c’est là que je trouvais la réponse à mes questions. Par là, il m’invitait à découvrir que l’expérience de l’amour et de la prière devait progressivement saisir toute ma vie et éclairer toutes mes expériences.

Ouvrez un des nombreux livres du père Philippe et arrêtez-vous au hasard sur une phrase que vous saisirez au vol, vous y découvrirez toujours la sagesse de Dieu ! Combien de fois n’ai-je pas expérimenté cela ? C’est toujours un émerveillement. Le père Philippe était non seulement un maître, un docteur, un père, il était pour moi un sage, un ami de Dieu. Sa présence ne me quitte pas, je le reçois comme un don de la miséricorde de Jésus.

Patricia Vulliet de Longevialle2

Vous pouvez commander le livre « Une Nouvelle Pentecôte d’Amour » aux adresses suivantes:

lagelinotte55@yahoo.fr ou amisdupmdphilippe@orange.fr

1 Petit village de la Drôme, en France, où vécut Marthe Robin et où fut fondé le premier Foyer de Charité.

2 Patricia Vulliet (Gaillard, France) est mère de famille. Elle exerce la profession de chirurgien dentiste.