Notes de lecture du p. MD Philippe, sur la Présentation de Marie, coopération à la miséricorde

Publié le Mis à jour le

La Présentation de Marie, coopération à la miséricorde

La consécration virginale de Marie s’est faite de façon si secrète, si intime, que l’Ecriture n’en parle même pas de façon explicite. Comprennent ceux qui veulent comprendre.

Plus tard l’Eglise a affirmé cette consécration de Marie ; nous n’avons donc pas le droit de la considérer comme secondaire. Toute l’Eglise du Christ commence là. Dès ce moment, le Père, enveloppant Marie de sa miséricorde, enveloppe son Eglise. Au terme, dans le Ciel, toute l’Eglise sera rassemblée dans cette miséricorde prévenante du Père. C’est pourquoi il est dit qu’« il aura sa demeure avec eux ; ils seront son peuple, et lui, Dieu-avec-eux, sera leur Dieu » ; tout sera remis au Père ; nous serons tous enveloppés dans le mystère de Dieu. Le mystère de l’Immaculée Conception, c’est le grand embrassement du Père, mais ce n’est pas encore l’Eglise. L’élément fondamental de l’Eglise, ce à partir de quoi elle s’organise, c’est ce mystère de consécration virginale. C’est là que Marie coopère de façon efficace et première à la miséricorde du Père.

Père Marie-Dominique Philippe, „Trois mystères de miséricorde“, p. 46-47