Notes de Conférence du p. MD Philippe: qu’est-ce que le ciel?

Publié le Mis à jour le

Qu’est-ce que le ciel ?

Regardons l’Apocalypse. Qu’est-ce qui nous est révélé au chapitre 4 ? Le trône ; et sur le trône, il y a « quelqu’un » qu’on ne nomme pas : « Aussitôt, je fus ravi en esprit. Et voici qu’un trône était placé dans le ciel, et sur ce trône quelqu’un qui était assis »1 . (…)

« Et celui qui était assis était semblable d’aspect à une pierre de jaspe et de sardoine »2 . On ne peut pas dire son nom, alors on l’exprime par des symboles : des pierres précieuses, qui sont, d’une certaine manière, des sources de lumière. La source de lumière, c’est le soleil, mais les pierres précieuses (et cela leur est propre) reçoivent la lumière en la renvoyant. Le Père est la Lumière, et il renvoie cette lumière en l’adaptant miséricordieusement, comme Père. « Notre Père qui es aux cieux »… Qu’est-ce que le ciel ? Comment Dieu définit-il le ciel ? Le ciel, n’est-ce pas le Père ? (…)

Qu’est-ce que le ciel ? Un trône y est placé, et quelqu’un est assis dessus, et ce quelqu’un est symbolisé par deux pierres précieuses.

Continuons. Le « quelqu’un » était « semblable d’aspect à une pierre de jaspe et de sardoine. Et tout autour du trône, un arc-en-ciel semblable à un aspect d’émeraude »… Trois pierres précieuses ! Serait-ce la première révélation de la Très Sainte Trinité dans le Père ? (…)

L’Apocalypse montre que c’est le Père qui est le ciel. Le ciel, c’est lui. On comprend alors la parole de l’Apôtre Philippe : « Montre-nous le Père, et cela nous suffit »3 . Montre-nous le ciel, fais-nous vivre du ciel ! et cela suffit.

Père Marie-Dominique Philippe, Conférence, 15 novembre 1992

1 Ap 4, 2.

2 Ap 4, 3.

3 Jn 14, 8.