Extrait du livre « Ouvrier de la sagesse » : un prêcheur

Publié le Mis à jour le

Un prêcheur

Jourdain de Saxe rapporte que « dès le début, l’Ordre a été fondé pour la prédication et le salut des hommes. » Dominique passe le plus clair de son temps sur les routes pour prêcher. Il voyage aussi pour préparer les fondations, pour se rendre aux premiers chapitres généraux qui réunissent les premiers frères, mais surtout il visite ses frères et là, il les encourage à la prédication et les console. Il voyage sans cesse comme un pèlerin, toujours en route pour faire découvrir et faire aimer le Christ.

Le père Marie-Dominique a passé toute sa vie à enseigner et à prêcher. Jamais une semaine d’arrêt. Il était constamment mobilisé pour le Royaume. Une année, nous nous étions amusés à le présenter au Forum Amour et Vie, en tentant de calculer le nombre de conférences et de cours qu’il avait donnés dans sa vie. Plus de quarante mille… et nous étions sans doute bien en deçà de la vérité ! Rarement plus de huit jours dans le même lieu, et cela toute sa vie. Il a voyagé sur tous les continents. Comme Dominique, il prêche, visite ses frères et encourage les fondations. Un jour, il m’avait confié qu’il aurait très bien compris que nous puissions fonder de petits couvents itinérants pour prêcher des missions dans les campagnes, auprès des jeunes. C’est peut-être ce qui se réalise déjà lorsque des frères et des sœurs se réunissent pour accompagner des camps, des pèlerinages, des voyages… Ils témoignent ainsi de la charité fraternelle vécue entre eux, qui, au fond, reste le ferment le plus contagieux et la grande source de fécondité.

Extrait du livre « Ouvrier de la sagesse « , p Benoît Emmanuel Peltereau-Villeneuve