Notes de Conférence du p. MD Philippe sur l’Esprit-Saint

Publié le Mis à jour le

L’Esprit-Saint reçu par la Vierge Marie

Le Père donne Marie au Fils et l’Esprit Saint forme en elle le corps du Christ, et Jésus, en Fils bien-aimé du cœur de Marie, lui donne celui qui scrute les secrets du Père et du Fils : l’Esprit Saint1. Jésus donne à Marie d’une manière très particulière, et même d’une manière unique, l’Esprit de vérité, et c’est peut-être auprès d’elle qu’on peut comprendre de la manière la plus profonde le grand enseignement de Jésus sur le Paraclet. N’est-ce pas premièrement pour Marie que Jésus a donné cet enseignement ? et n’est-ce pas elle qui, l’ayant reçu d’une manière toute spéciale, l’a fait comprendre à Jean ? C’est sans doute elle qui lui a fait comprendre beaucoup de paroles qu’il a rapportées dans son Evangile, mais il semble qu’on puisse dire cela d’une façon très particulière pour l’enseignement de Jésus sur le Paraclet.

Il serait très beau d’essayer de découvrir, dans cet enseignement sur le Paraclet, les dimensions les plus intimes du cœur de Marie. Elle est vraiment celle qui a reçu et qui a vécu, dans la dernière étape de sa vie, les secrets de l’Esprit Saint. Que sont ces secrets ? C’est ce que Jésus lui-même nous dit — “ Il vous rappellera tout ce que je vous ai dit ”2 — et c’est une compréhension tout intime et tout intérieure, toute d’amour, de ce que Jésus lui-même a dit. C’est par l’Esprit Saint que les paroles de Jésus dites à tous, ont pris, pour Marie, cette modalité spéciale d’être des secrets pour elle. Marie les a reçues vraiment comme des secrets qui faisaient que son cœur était tout entier transformé par l’Esprit Saint.

Père Marie-Dominique Philippe, Conférence, 6 mai 1987

1 Cf. 1 Co 2, 10-11 : Tout ce que Dieu a préparé pour ceux qui l’aiment, “ c’est à nous que Dieu l’a révélé, par l’Esprit ; l’Esprit en effet scrute tout, jusqu’aux profondeurs de Dieu. (…) Personne ne connaît les choses de Dieu, sinon l’Esprit de Dieu. ”

2 Jn 14, 26.