Chemin de Croix prêché par le p. MD Philippe, 6e station

Publié le Mis à jour le

Sixième station :

VERONIQUE ESSUIE LA FACE DE JESUS

Cette femme, émue au plus intime de son cœur, touchée par l’Esprit Saint, n’hésite pas, malgré les soldats, malgré les injures des hommes, à traverser la foule pour rejoindre Jésus et essuyer son visage défiguré, couvert de sang et de crachats. Mais le véritable voile de Véronique, c’est le cœur de Marie. Au plus intime de ce cœur, il y a le visage de Jésus, le visage de celui qui monte vers la Croix, ce visage défiguré, abîmé par les hommes, ce visage qui est le visage de la sagesse de Dieu et le reflet de la splendeur du Père. Au-delà de tout ce que les hommes voient à l’extérieur, Marie voit le visage de la Sagesse du Verbe de Dieu, « Lumière née de la lumière ».

Père Marie-Dominique Philippe, Chemin de Croix