Mois: février 2015

The way of the Cross by Father MD Philippe: first station

Publié le Mis à jour le

The First Station: Jesus Is Condemned To Death

Each time Pilate declared that Jesus was innocent, the furor increased in the hearts of the high priests, in the hearts of the Pharisees, and all those who were now determined to do away with Him. After having Jesus scourged and having shown Him to the crowd, Pilate no longer knew what to do: “Behold the man,” the “man of sorrows.” Pilot was a coward, he was afraid of the crowd, and out of cowardice he delivered Jesus up to death. Jesus experienced the cowardice of temporal authority which, instead of seeking justice and truth, seeks to remain in power. He bore this cowardice in His heart, without condemning Pilate, who was delivering Him to the hands of His enemies. On the contrary, He bore him in His prayers, and He was to die for him too, as well as for the people His own people, who condemned Him. Lire la suite »

Droga Krzyzowa

Publié le Mis à jour le

Droga Krzyżowa

Jezus kocha nas miłością tak wielką, że chce podzielić się z nami, w sercu każdego z nas i w sercu Kościoła, swoją odpowiedzialnością Umiłowanego Syna Ojca. Ojciec posyła Go, aby nas zbawił,

i Jego odpowiedzialnością jako Umiłowanego Syna Ojca, Jego misją w stosunku do nas jest to, by poprowadzić nas wszystkich do Ojca, by nas zbawić. Jezus pragnie abyśmy byli związani z Nim tak ściśle, abyśmy dzielili z Nim tę odpowiedzialność. Miłość tego wymaga, inaczej nie byłaby to prawdziwa miłość. Jezus pragnie, abyśmy stawiali się coraz bardziej świadomi, pod wpływem Ducha Świętego, jak wielka jest owa więź która łączy nas z Nim : « Już teraz nie ja żyję, lecz żyje we mnie Chrystus ».

To, co jest prawdziwe dla nas, jest w sposób jeszcze bardziej konkretny prawdziwe dla Maryi. Maryja jest Niepokalanym Poczęciem, aby żyć ową jednością z Chrystusem, z Tym, który dał wszystko za nas.

Ojciec Marie-Dominique Philippe, Droga Krzyżowa 

Chemin de Croix prêché par le p. MD Philippe

Publié le Mis à jour le

Le chemin de Croix

Jésus nous aime d’un amour tel qu’il veut partager, dans le cœur de chacun d’entre nous et dans celui de toute l’Eglise, sa responsabilité de Fils bien-aimé du Père. Le Père l’envoie pour nous sauver ; et sa responsabilité de Fils bien-aimé du Père, et sa mission auprès de nous, est de porter les hommes au Père, pour les sauver. Jésus veut que nous soyons liés à lui d’une manière telle que nous partagions toutes ses responsabilités. L’amour d’amitié exige cela, autrement ce ne serait pas une véritable amitié. Jésus veut que nous prenions de plus en plus conscience, sous le souffle de l’Esprit Saint, de notre union si forte et si intime avec lui : « Ce n’est plus moi qui vis, c’est le Christ qui vit en moi ».

Ce qui est vrai de chacun d’entre nous est vrai éminemment du cœur de Marie. Elle est immaculée pour vivre cette unité avec celui qui lui a tout donné.

Père Marie-Dominique Philippe, introduction au Chemin de Croix 

Notes de conférence du p. MD Philippe, sur l’eau de Lourdes

Publié le Mis à jour le

L’eau de Lourdes

Un des signes de la présence de Marie à Lourdes (c’est pour nous, cela aussi), c’est que l’eau de Lourdes ne se corrompt pas. Je me souviens d’une jeune femme médecin qui, venant de terminer ses études, d’obtenir son diplôme, avait voulu, avec une très grande générosité, aller à Lourdes pour se mettre au service des malades. Quand elle a commencé et s’est mise à purifier ses seringues, l’infirmière généralissime (qui était là depuis un certain nombre d’années) lui a dit : « Ici on ne purifie aucune seringue ». « C’est de la folie », a répondu le jeune médecin. « Non, non. Si vous faites autrement, vous pouvez partir ». Cela lui a posé un problème ! mais elle a fait un acte de confiance : « Je suis venue ici pour me dévouer, je fais un acte de confiance ». Peu après, parce que sa foi défaillait, elle a voulu analyser l’eau de Lourdes : elle était absolument pure ! Il y a eu alors un troisième mouvement… de fureur cette fois : « Pourquoi ne dit-on pas cela un peu plus ? N’est-ce pas merveilleux ? Marie, présente dans l’eau, a purifié l’eau de notre siècle où tout est abîmé par la pollution. C’est Marie qui fait cela… ». Elle en a été bouleversée. Elle avait un cœur pur…

Père Marie-Dominique Philippe, Conférence, 13 septembre 1997

Extrait du livre « Ouvrier de la sagesse » sur Marthe Robin

Publié le Mis à jour le

La rencontre du père MD Philippe avec Marthe Robin

Marthe Robin, a été une vraie source pour le père Marie-Dominique Philippe. Elle a vraiment porté avec lui les débuts de la Communauté Saint-Jean. Elle confirmait toujours, par des réponses, les orientations qu’il prenait. Elle était attentive à ne pas s’imposer, mais quand elle voyait, dans la lumière de Dieu, ce qu’il lui semblait devoir être fait, elle le disait sans détour. Elle a permis au père Philippe d’avoir une plus grande liberté pour agir et pour accomplir la volonté de Dieu. Il faut peut-être avoir l’audace de dire que le père Marie-Dominique a été, lui aussi, pour Marthe une grande source de lumière. Elle aimait son intelligence si fine de théologien, si perspicace pour lire la Parole de Dieu et y découvrir les intentions divines. Lire la suite »

Extracto del libro « Obrero de la sabiduría » sobre la acogida en la vida religiosa

Publié le Mis à jour le

La acogida en la vida religiosa

Me viene al espíritu una historia que el padre Marie-Dominique me contaba a menudo, la de un sueño que tuvo el padre Emmanuel de Fleuris, un antiguo benedictino que había terminado su vida como ermitaño en el sur de Francia, donde acogía a los hermanos novicios de nuestra comuninad cada verano, para tener un tiempo de desierto.

En su sueño, él ve a Jesús que, frente a una decena de jóvenes, le pregunta a cuáles desea escoger para la Comunidad San Juan. Como hombre prudente, el padre Emmnanuel los examina a todos con atención y termina por hacer su elección. La respueta de Cristo no se hizo esperar: “Pues bien, yo escojo a los otros”.

Ese sueño del padre Emmnanuel expresa bien la preocupación que tenía padre Marie-Dominique de acoger a los jóvenes en la vida religiosa con una gran misericordia, teniendo como primer interés descubrir la intención de Cristo sobre ellos. Lire la suite »

Extrait du livre « Ouvrier de la sagesse » sur l’accueil dans la vie religieuse

Publié le Mis à jour le

L’accueil dans la vie religieuse

Me revient à l’esprit une histoire que le père Marie-Dominique nous racontait souvent, celle d’un rêve qu’avait eu le père Emmanuel de Fleuris, un ancien bénédictin qui avait fini sa vie comme ermite dans le sud de la France, là où il accueillait les frères novices, chaque été, pour un temps de désert. Dans son rêve, il voit, devant une dizaine de jeunes, Jésus qui lui demande lesquels il désire choisir pour la Communauté Saint-Jean. En homme prudent, le père Emmanuel les examine tous avec attention et finit par faire son choix. La réponse du Christ ne se fait pas attendre: « Moi ,je choisis tous les autres! » Lire la suite »