Notes de lecture du p. MD Philippe, sur la Présentation de Marie au Temple

Publié le Mis à jour le

La Présentation de Marie au Temple

La seule manière, pour une créature, de se présenter à Dieu, est de se consacrer ; Marie, enveloppée de toute la miséricorde du Père, ne peut se présenter à lui qu’en se consacrant totalement, corps et âme. C’est tout le mystère de la virginité chrétienne, dans son sens le plus fort, le plus profond. C’est vraiment la consécration de tout l’être à Dieu, consécration à son service, en lui étant exclusivement réservé, en lui étant totalement offert et donné. Voilà la première coopération totale de la petite créature, du petit enfant de Dieu, tout enveloppé de la miséricorde du Père, qui expérimente cette miséricorde et, l’expérimentant, répond à Dieu en se consacrant à lui. La consécration jaillit de ce concours plénier de la créature enveloppée de miséricorde avec son Dieu, son Père.

La consécration nous lie à tout le mystère du Père et elle doit nous faire entrer dans la solitude de Dieu. Il est donc tout à fait normal qu’elle soit la seule manière de se présenter à Dieu. Qu’est-ce que se présenter à Dieu ? C’est se dresser face à lui, se tenir debout en face de lui. Et comment la pauvre petite créature peut-elle se tenir debout en face de son Dieu ? Si elle est entièrement portée par la miséricorde du Père, entièrement prise par elle, alors elle peut se dresser en face du Père, mais uniquement en s’appuyant complètement sur sa miséricorde.

Père Marie-Dominique Philippe, « Trois mystères de Miséricorde », p 45