Notes d’homélie du p. MD Philippe, sur Jean-Baptiste

Publié le Mis à jour le

La fête de Jean-Baptiste

La fête de Jean-Baptiste doit être pour nous un encouragement concernant la conduite de Dieu sur nous. Jean-Baptiste, c’est la fin de la grande attente du Messie, et il est là pour annoncer cette présence si étonnante du Fils bien-aimé venu pour nous sauver. Jean-Baptiste est envoyé pour cela, il est le dernier grand prophète d’Israël qui indique celui que le Père envoie d’une manière unique pour sauver son peuple : « Voici l’Agneau de Dieu ». Jean-Baptiste, sous le souffle de l’Esprit Saint, découvre le mystère de l’Agneau, découvre la présence de celui que le Père envoie pour être le Sauveur de son peuple, le libérateur de son peuple, et non seulement le Sauveur de son peuple mais de l’humanité tout entière : le Sauveur du monde. (…)

Demandons à Jean-Baptiste aujourd’hui de renouveler en nous la force de son témoignage ; et à celui qui a été son disciple et qui a donné à son témoignage toute sa signification, saint Jean, témoin du Christ crucifié et fils bien-aimé de Marie, demandons d’être là auprès de nous, pour que nous soyons, nous aussi, les témoins de l’amour victorieux du Christ sur toutes les attaques du démon. Puissions-nous garder dans notre coeur cette ferveur du premier amour que Jean-Baptiste nous montre avec tant de force, cette ferveur qui lui permet d’être témoin de la vérité jusqu’au bout, cette ferveur qui est dans le coeur de saint Jean et qui nous entraîne à être de vrais témoins de l’amour de Jésus dans le don de tout nous-mêmes.

Père Marie Dominique Philippe, Homélie, 24 juin 1999