Extraits des témoignages sur la Vierge Marie

Publié le Mis à jour le

Chacun connait également son amour profond, enraciné, pour la Sainte Vierge, l’Immaculée Conception, mère par excellence de la chasteté. Cet amour était sincère. Nous l’avons vu réciter son chapelet en toutes occasions, en voiture par exemple. Il suffit de lire son œuvre pour s’en persuader.

Arnaud

Le père Philippe avait une grande dévotion envers la Vierge Marie. Il vivait de l’offrande TOTUS TUUS, selon l’enseignement de saint Louis-Marie Grignon de Montfort. Il l’avait « prise chez lui », comme l’apôtre St Jean. Lorsqu’il pouvait dire une messe votive en l’honneur de la Vierge, si les règles liturgiques le permettaient, il choisissait toujours la messe du Cœur Immaculé de Marie.

Une soeur

Je me souviens d’avoir découvert Saint Louis Marie Grignon de Montfort. Sa consécration à la Vierge. J’ai été frappé par la grande dévotion du père Philippe à la Vierge. Son invocation à l’Esprit Saint au début de chaque enseignement.

Thibault

Quand on le croisait, marchant entre deux bâtiments par exemple, il était la main sur son rosaire, priant et recueilli. Je crois qu’il ne quittait pas la prière, comme un tout petit enfant ne quitte pas la main de son père ou de sa mère.

Une soeur