Extraits des témoignages sur la prière

Publié le Mis à jour le

En 2004, lors d’une veillée de prière avec les jeunes (…), j’avais été saisie de voir le père Philippe, non seulement rester debout pour la méditation, mais ensuite agenouillé devant l’autel lors de la récitation des mystères. Il ne s’était pas assis pendant tout ce temps… il avait alors 92 ans !

Marie

Un jeudi saint à Saint Jodard, peu avant minuit, quelqu’un vient s’asseoir juste à côté de moi. Je me retourne, surprise par la soudaineté et le silence de son arrivée : c’était lui. Un puits de prière : il était ‘en Dieu’ ! je n’avais jamais eu l’occasion d’expérimenter de manière aussi forte ce qu’était l’abîme d’une âme en prière : il était pris par son Dieu. Il l’était aussi pendant la célébration de la sainte Eucharistie, j’en étais chaque fois bouleversée, interpelée aussi, mais je ne le voyais que de loin : ce soir-là, il était tout proche.

Une soeur

Au début du mois d’ août 2001, il avait passé une nuit entre la vie et la mort, seule une toute petite partie de son cœur fonctionnait encore, et nous nous étions tous mis en prière à travers le monde pour supplier Jésus et Marie de nous laisser encore un peu notre père bien-aimé. Le matin, il s’était réveillé à l’étonnement des médecins, et il avait demandé si on avait prié les laudes, cela avait été son premier souci.

Une soeur